Qu’est-ce que l’hydromel?

Le mot Met vient de l’indo-européen „Madhu“ et signifie tout simplement boisson sucrée.

L’hydromel est un produit à base de miel et d’eau. Le miel dilué dans l’eau fermente pendant plusieurs semaines afin que le sucre se transforme en alcool. Le type de miel utilisé, la teneur en alcool, le type de levure et le taux d’acidité définissent le goût. L’hydromel se conserve bien et se bonifie avec le temps.

L’hydromel peut se boire froid ou chaud et est une bonne alternative au vin chaud.

Histoire

Il est prouvé que l’hydromel et le vin sont les premières boissons alcoolisées de l’humanité après la bière dont l’histoire remonterait à 5500 avant J.-C. Les processus de production du vin étaient déjà connus en Egypte et en Asie de l’Ouest autour de 3500 avant J.-C.
La production de l’hydromel est une tradition encore plus ancienne.

Cette boisson n’était pas seulement appréciée par les Peuples germaniques mais aussi par les Grecs anciens, les Romains, les Bretons et les Scandinaves.

Lors de festivités et de cultes mystiques, l’hydromel était consommé pour ses vertus euphorisantes. Les effets de l’alcool étant encore méconnus, beaucoup de mythes racontaient que l’hydromel était un cadeau des dieux.

L’hydromel reçut une place d’honneur aux côtés des boissons à base de raisin dans les festins romains. Comme le miel doux ne pouvait provenir que d’abeilles sauvages, l’hydromel était une boisson très précieuse.

A l’époque de Charles le Grand, l’hydromel était la boisson de la Cour par excellence. En ce temps-là, les moines participèrent à sa propagation en tant que médicament, ou plutôt de base à des préparations médicales aux herbes.

Ce ne fut qu’avec l’apparition de l’apiculture à la fin du Moyen-Age que l’hydromel devint une boisson du peuple. Cela ne resta pas sans répercussions sur le choix des boissons de la Cour. Les maisons royales détournèrent leurs regards sur les vins du sud. De plus en plus fréquentes, les brasseries produisaient de la bière meilleur marché et le délicieux hydromel fut oublié peu à peu.

Aux temps modernes, le naturopathe Sebastian Kneipp, très opposé à l’alcool, écrivit :

„ L’hydromel fait beaucoup de bien, il stimule l’appétit, facilite la digestion, épure et renforce l’estomac, élimine les substances néfastes pour le corps. Il a un effet épurateur, dissolvant et diurétique très positif sur le sang, les liquides corporels, les reins et la vessie. Pour les jeunes et les moins jeunes, l’hydromel donne des forces. Les Peuples germaniques jouissaient alors d’une santé exceptionnelle et atteignaient des âges avancés. Et cela grâce à l’hydromel.

Cette haute considération est compréhensible, car à l’époque, les rayons entiers remplis de miel étaient plongés dans le liquide de fermentation. L’hydromel contient en somme les glandes et les auxines des abeilles ainsi que la cire, le pollen, la propolis et leurs nombreux acides aminés, vitamines, sels minéraux et ferments.

Grâce à ses nombreuses variations de goût, l’hydromel regagne de plus en plus popularité aujourd’hui.

Copyright © Met-Hammer, Prix en CHF TTC, Livraison en sus. Livraison en Suisse et au Liechtenstein. Changements de prix réservés + erreurs exceptées.
Pour la protection de la jeunesse, la loi interdit la vente de vin, bière et cidre aux jeunes de moins de 16 ans. Spiritueux, apéritifs et alcopops aux jeunes de moins de 18 ans.